Accueil du site
Accueil / Actualité du réseau
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Actualité du réseau

Déménagement Bibliothèque Trept

" L'aventure continue !

Après un mois de fermeture pour travaux et déménagement, la bibliothèque de Trept a réouvert ses portes mi-mars : de nouveaux locaux, de nouveaux rayons, de nouvelles couleurs.
"J'aimais bien l'ancienne bibliothèque, mais vous avez su en transporter l'âme. C'est une réussite."

Et quand ce sont les lecteurs qui le disent, c'est que la mission est accomplie ... et que l'aventure peut continuer ! "

La nouvelle bibliothèque de Saint-Jean de Moirans

Transférée dans de nouveaux locaux plus spacieux en octobre 2016, puis officiellement inaugurée le samedi 5 novembre, découvrez la nouvelle bibliothèque "Pages et partage" de Saint-Jean de Moirans qui a intégré au 1er janvier 2017 le réseau de la CAPV (communauté d'agglomération du Pays Voironnais) - MTR Voiron.

Une projection de la Cinémathèque

Vendredi 27 janvier 2017, la médiathèque de Saint-Antoine l'Abbaye accueillait une projection de la Cinémathèque, dans le cadre des actions Cinéma proposées par le Médiathèque départementale.

13 personnes ont assisté à la séance.

Bilan pour la responsable de la médiathèque : "L'expérience était "unique" : très ancien film, avec le gros tapage produit par le projecteur "35 mm", et 3 arrêts et réparation en cours de projection : en effet, la copie avait plus de 30 ans et était assez fragile. Mais ces pannes, réglées en direct, ont indéniablement contribué à l'aspect "retour dans le temps". Le film a bien plu au public, et l'aspect "projection" à l'ancienne aussi. Il y avait notamment dans le public 3 personnes ayant des souvenirs familiaux liés au métier de projectionniste, donc, des questions et de l'intérêt."

Une belle soirée donc !

Reportage : la bibliothèque d'Izeaux

Ou comment une grange est devenue une belle bibliothèque

« Vous voyez ce trou, il est vitré aujourd'hui, mais c'est par là qu'entraient et sortaient les poules autrefois. Il donnait directement sur l'intérieur et l'extérieur de la grange ». Des poules, cela fait belle lurette qu'il n'y en a plus ici. Nous sommes à l'intérieur de la bibliothèque municipale d'Izeaux.

Izeaux est un petit village de 2000 habitants, adossé à la colline de Parménie, qui regarde vers la plaine de la Bièvre, à 35 kilomètres de Grenoble, à l'écart des grandes voies de circulation. Pendant des années, la bibliothèque fut installée au cœur même du village, dans un petit local exigu qui ne pouvait pas accueillir grand monde.

Angélique Giovale-Merlo se souvient de cette époque. Arrivée en 2005, recrutée par la commune pour gérer la bibliothèque, elle passa 3 années dans cet équipement. En 2008, une opportunité allait donner au village une vraie bibliothèque. Cette année-là, la municipalité fait l'acquisition d'une grande maison bourgeoise, de son parc attenant et de ses dépendances, un peu à l'écart du centre bourg. Une grange jouxtait la maison. De cette vieille bâtisse, la Mairie réussira à en faire une jolie bibliothèque, chaleureuse et accueillante, qui mélange l'ancien et le moderne.

La nouvelle bibliothèque fut un déclic

De l'ancienne grange, les concepteurs n'ont conservé qu'un bel ensemble de poutres apparentes. De l'extérieur, la façade entièrement vitrée incite à entrer. Un grand espace très lumineux accueille le public avec les rayons Cd et DVD, les livres pour adultes et un coin lecture ouvert sur l'extérieur. D'ici on accède au 1e étage réservé au secteur jeunesse.

« L'ouverture a été une réussite », se souvient Angélique. « Ce changement nous a enfin permis d'accueillir des classes et les scolaires, ce qui n'était pas possible avant. Cela a été le déclic pour la bibliothèque, devenue aujourd'hui le principal point d'animation de la commune. Depuis les écoles viennent chaque semaine. En accueillant les enfants, nous avons fait venir les parents et les familles qui reviennent les mercredis et le samedi. »
Autre atout, le parc, juste en face de la bibliothèque à une vingtaine de mètres. « On y vient en famille en même temps on passe à la bibliothèque. »


Un avenir serein

Le seul point faible de cette bibliothèque est de ne plus être au cœur du village. Alors pour contourner ce handicap, la mairie en a fait un point d'animation de la commune. A la tête de sa bibliothèque, Angélique enchaîne avec succès les animations, comme en ce moment avec une très belle exposition, « Un cerveau pour apprendre », jusqu'au 25 février.

Angélique Giovale-Merlo voit l'avenir sereinement. La bibliothèque est bien installée dans le paysages, les services qu'elle propose plaisent aux habitants. Depuis 3 ans la bibliothèque fait aussi partie du réseau des bibliothèques de la communauté de communes de Bièvre Est, La Fée verte, au Grand-Lemps, étant la médiathèque tête de réseau. Avec leur carte, les adhérents ont accès à 7 autres bibliothèques, Renage, Beaucroissant, Chabons, Apprieu, Le Grands Lemps, Eydoches et Bizonnes. « Au départ nous pensions que nous allions perdre des lecteurs mais la majorité des habitants vont peu à l'extérieur. Et l'un des avantages de ce réseau est de permettre à nos lecteurs de bénéficier d'un choix de documents bien plus importants. Ils peuvent réserver des livres qu'ils viennent chercher ici, sans se déplacer, grâce à un système de navette ».
La petite bibliothèque d'Izeaux a encore un bel avenir devant elle.

bibliotheque.izeaux@cc-bievre-est.fr

Reportage : la médiathèque de Montalieu-Vercieu

Petite commune mais un équipement surprenant !

C'est une petite commune de 3500 habitants mais sa médiathèque  est grande, belle et séduisante. Tout au bout du département, à 85 kilomètres de Grenoble, à la frontière avec le département de l'Ain, Montalieu-Vercieu est le pays de la pierre et du ciment.
Parole de lecteurs : il faut aller loin pour trouver un tel équipement. Il y a d'abord l'extérieur, cette immense et belle façade qui n'en finit pas, et à l'intérieur de grands et beaux aménagements sur 2 étages, dont un entièrement réservé au jeune public. Avec en plus une salle d'animation, une autre pour un espace Internet. Un regard vers les chiffres d'adhésion : séduisants, ils frôlent les 1500.


Catherine Hyvert aux commandes
Aux commandes, Catherine Hyvert, arrivée ici en 2007 après de premières expériences dans les bibliothèques du réseau Lyonnais. Catherine n'aime pas que l'on dise qu'elle est la «chef ». Elle qui sourit souvent, préfère parler de gestion commune, avec son équipe, trois salariés et une quinzaine de bénévoles qu'elle encense. « Depuis les origines, les bénévoles ont toujours tenu une place importante à Montalieu-Vercieu. En permanence, deux ou trois sont présents. Ils sont précieux ».
Comment expliquer ce succès ? Montalieu-Vercieu a sa bibliothèque dans le sang. Fierté de la commune, elle a toujours bien fonctionné. C'est une histoire de culture, une volonté d'élus qui n'a jamais failli au fil des décennies. Créée par le maire de l'époque dès 1946, elle est une des plus anciennes bibliothèques municipales du Nord-Isère et une des premières à avoir été desservie par la Bibliothèque centrale de prêts ( BCP). Elle fut aussi la 1ère médiathèque Tête de Réseau du département de l'Isère en 2007, concept lancé par le Conseil départemental. Petit réseau certes avec ses 2 bibliothèques associées et ses 2 communes partenaires mais première tout de même. De cette époque date l'installation de la médiathèque dans ce grand bâtiment, autrefois ancienne écurie de la gendarmerie, joliment transformée. Elle y a gagné en dynamisme.


Un espace@net autonome a été créé
Dernier né, un espace numérique, voulu par la municipalité : une entrée indépendante de la médiathèque, une salle attitrée, 12 ordinateurs en réseau, un animateur avec un profil idéal, bibliothécaire de formation, réorienté vers le numérique.
Si cet espace aurait pu fonctionner de manière autonome - on peut s'inscrire uniquement à l'espace@net - , la municipalité l'a voulu rattaché à la médiathèque pour une synergie entre les deux équipements. Malgré 12 ordinateurs, il n'est pas rare que le public doive attendre qu'un ordinateur se libère « On vient ici pour des démarches administratives, des recherches personnelles mais aussi pour se former » souligne Joachim, l'animateur, qui propose toute l'année une dizaine d'ateliers.


Elle est bien intégrée dans la commune
Catherine explique aussi le succès de la médiathèque par son intégration dans la commune. « Il y a 3 équipements culturels à Montalieu-Vercieu, le musée de la pierre et du ciment, une salle de spectacles (l'espace Ninon Vallin) et la médiathèque. Nous travaillons ensemble et accueillons régulièrement des animations culturelles ».
Voilà qui plaît à un public « sympathique et curieux qui ne se renouvelle constamment ». Proche de Lyon, à 60 km, Montalieu Vercieu attire les rurbains qui s'installent ici, tandis que d'autres repartent vers Lyon. « Près d'un tiers de nos adhérents se renouvelle chaque année, 300 à 400 partent, tandis que d'autres arrivent ».


Elle teste toutes les offres de la Médiathèque départementale
Boulimique de nouveautés Montalieu-Vercieu aura testé toutes les offres de la Médiathèque départementale, en phase avec l'encouragement de sa municipalité pour qui l'avenir de la culture rime avec dématérialisation : la borne musicale 1D Touch, le dispositif jeux vidéo Pixel Culture et maintenant la médiathèque numérique... «A chaque fois, nous grapillons quelques nouveaux adhérents. »
Cette frénésie d'expérimentations n'empêche pas la médiathèque d'avoir un regard très traditionnel. « Il faut savoir rester sur les fondamentaux, travailler auprès de l'enfance, de la jeunesse et des scolaires ». Dès la crèche les enfants de Montalieu baignent dans la médiathèque. Une éducation à la culture qui se transmet de génération en génération.

www.321reseau.fr

http://3.2.1reseau.over-blog.com/.fr

Reportage : la bibliothèque de Veurey

"Les bibliothèques ne peuvent se contenter de prêter des ouvrages"

A Veurey-Voroize tout le monde ou presque connaît la médiathèque du village. Bien sûr parce qu'elle prête des livres, CD et DVD mais surtout parce qu'elle se veut un lieu de rencontres et de découvertes. « Si les bibliothèques n'ont pas de projets culturels elles vont fléchir » souligne Béatrice, une grande professionnelle, qui gère la bibliothèque avec une équipe de 10 bénévoles.

Dans ce village de 1500 habitants, à une quinzaine kilomètres de Grenoble, la bibliothèque occupe un lieu privilégié. Longtemps installée au 1er étage de la mairie, elle a déménagé au rez-de-chaussée d'une maison de maître. Sur 140 m2 elle occupe les anciennes cuisines, la salle à manger et les salons. Les pièces ont été conservées en l'état avec leurs belles boiseries et leurs hautes fenêtres ouvrant sur 4 espaces distincts, chaleureux et conviviaux On s'y sent bien.

Ce déménagement en 2005 a boosté sa fréquentation, notamment des familles et des enfants. La médiathèque compte aujourd'hui plus de 350 inscrits, un score honorable pour une commune de cette taille.
Si les prêts de documents restent la priorité, Béatrice l'accompagne de beaux projets culturels pour faire se rencontrer les gens. Bibliothèque 3 ème lieu ? Elle n'en est pas loin misant sur une programmation culturelle détonante.

L'an dernier Béatrice a organisé une année entière d'animation sur le thème du conte. Passionnée par le sujet, conteuse elle-même, comédienne dans une troupe amateurs de surcroît* , elle met en place une belle programmation culturelle : stages pour enfants et adultes qui déboucheront chacun sur un spectacle, heure du conte chaque mercredi à la médiathèque,  déambulation de conteurs dans le village. Un grand succès qui va attirer aun public nouveau à la médiathèque.

Pour cette année 2016-2017 le programme est encore plus ambitieux : Béatrice prévoit une année entière d'animation autour de la poésie. Oui la poésie ! Partenariat avec la Maison de la poésie à Saint-Martin d'Hères et les écoles du village , lecture de poésies, expositions, stage de poésie pour adultes, écritures de textes par les enfants des écoles avec un spectacle au final, rencontres inter-générationnelles avec les personnes âgées. Si toute la population est concernée, la bibliothèque cible avant tout les enfants. «Ce que l'on fait dans l'enfance, cela reste. Il est donc essentiel de faire venir les enfants dans les bibliothèques pour qu'ils y reviennent plus tard ».

mediatheque.veurey@wanadoo.fr

Partager cette page  

Médiathèque départementale

Site de Bourgoin-Jallieu

Maison du Département - Porte des Alpes
18 Avenue Frédéric Dard - CS 90051
38307 Bourgoin-Jallieu

Tél. : 04.26.73.07.00

Fax : 04.26.73.07.07

mediath@isere.fr

plan d'accès

ouverture au public : 8h30 - 12h30 et 13h30 - 17h00

 

Site de Saint-Martin-d'Hères

1 rue Alfred Gueymard
38400 Saint-Martin-d'Hères

Tél. : 04.76.63.30.70

Fax : 04.76.42.74.73

mediath@isere.fr

plan d'accès

ouverture au public : 8h30 - 12h30 et 13h30 - 17h30