Accueil du site
Accueil / Newsletter / Octobre 2016 / Portrait de bibliothécaire
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Octobre 2016

Portrait de bibliothécaire

Portrait de bibliothécaires

  • Stéphanie Pinatel
    Stéphanie Pinatel
  • Le village de Mizoën
    Le village de Mizoën
  • La bibliothèque
    La bibliothèque
  • L'intérieur de la bibliothèque
    L'intérieur de la bibliothèque

Elle a créé la bibliothèque du village

Entre Stéphanie Pinatel et le village de Mizoën c'est une longue histoire de passion.
Mizoën est un petit village typique du massif de l'Oisans, 200 habitants, à l'écart de la route départementale qui relie Bourg d'Oisans au col du Lautaret vers le Briançonnais.
Stéphanie est encore une jeune étudiante lyonnaise lorsqu'elle découvre Mizoën, un été des années 1970. Ce sera un coup de cœur et un coup de foudre. Elle y rencontrera son futur mari, guide de haute montagne, et s'y installera pour y construire sa vie.


Quelques années plus tard, elle qui a fait des études littéraires et enseigné le Français, convainc le maire de créer une bibliothèque au village. Ce seront des années épiques. La bibliothèque est installée dans le bureau du maire, Stéphanie l'anime bénévolement. La Médiathèque départementale assure la fourniture en livres. Les jours d'ouverture, on débarrasse le bureau du maire pour y poser des livres. Durant quatre années, la bibliothèque fonctionnera ainsi.


En 2007 nouvelle étape. Devant son succès, la Mairie construit un petit chalet au cœur du village qui devient la bibliothèque telle qu'elle est aujourd'hui.
A l'intérieur, on se sent un peu oppressé, moins de 100 m2, une seule salle, où se serrent sur les rayonnages quelques centaines de livres, des DVD, un coin presse et un ordinateur. Mais malgré le manque de place, devenu flagrant ces dernières années, Stéphanie la passionnée, anime avec talent la petite bibliothèque devenue l'âme du village.
Ouverte 10 heures par semaine, la bibliothèque est l'été le point de rendez-vous incontournable des résidents secondaires et des touristes. Et toute l'année, les enfants des écoles et les villageois s'y pressent. « Ils s'y arrêtent en allant au marché à Bourg d'Oisans».


Stéphanie compense la petite surface de sa bibliothèque par son professionnalisme. Elle sait conseiller ses lecteurs selon leur goût et leur passion. « Vous ne savez que lire cette semaine ? Et bien voici pour vous ! ».
Stéphanie rêve parfois d'un projet d'agrandissement ; « Il faudrait quelques m2 supplémentaires où les lecteurs puissent consulter tranquillement les ouvrages ».
En attendant, elle fourmille de projets : journée portes-ouvertes pour séduire de nouveaux lecteurs, venue d'un auteur jeunesse à la bibliothèque et dans les écoles. Petite mais dynamique la bibliothèque de Mizoën..

Bibliotheque-mizoen@orange.fr