Accueil du site
Accueil / Newsletter / Janvier 2017 / La belle petite bibliothèque d'Izeaux
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Janvier 2017

La belle petite bibliothèque d'Izeaux
  • L'extérieur de la médiathèque
    L'extérieur de la médiathèque
  • L'intérieur de la médiathèque
    L'intérieur de la médiathèque
  • Angélique Giovale Merlot, responsable de la médiathèque
    Angélique Giovale Merlot, responsable de la médiathèque
  • L'escalier qui accède à l'espace jeunesse
    L'escalier qui accède à l'espace jeunesse

Ou comment une grange est devenue une belle bibliothèque

« Vous voyez ce trou, il est vitré aujourd'hui, mais c'est par là qu'entraient et sortaient les poules autrefois. Il donnait directement sur l'intérieur et l'extérieur de la grange ». Des poules, cela fait belle lurette qu'il n'y en a plus ici. Nous sommes à l'intérieur de la bibliothèque municipale d'Izeaux.

Izeaux est un petit village de 2000 habitants, adossé à la colline de Parménie, qui regarde vers la plaine de la Bièvre, à 35 kilomètres de Grenoble, à l'écart des grandes voies de circulation. Pendant des années, la bibliothèque fut installée au cœur même du village, dans un petit local exigu qui ne pouvait pas accueillir grand monde.

Angélique Giovale-Merlo se souvient de cette époque. Arrivée en 2005, recrutée par la commune pour gérer la bibliothèque, elle passa 3 années dans cet équipement. En 2008, une opportunité allait donner au village une vraie bibliothèque. Cette année-là, la municipalité fait l'acquisition d'une grande maison bourgeoise, de son parc attenant et de ses dépendances, un peu à l'écart du centre bourg. Une grange jouxtait la maison. De cette vieille bâtisse, la Mairie réussira à en faire une jolie bibliothèque, chaleureuse et accueillante, qui mélange l'ancien et le moderne.

La nouvelle bibliothèque fut un déclic

De l'ancienne grange, les concepteurs n'ont conservé qu'un bel ensemble de poutres apparentes. De l'extérieur, la façade entièrement vitrée incite à entrer. Un grand espace très lumineux accueille le public avec les rayons Cd et DVD, les livres pour adultes et un coin lecture ouvert sur l'extérieur. D'ici on accède au 1e étage réservé au secteur jeunesse.

« L'ouverture a été une réussite », se souvient Angélique. « Ce changement nous a enfin permis d'accueillir des classes et les scolaires, ce qui n'était pas possible avant. Cela a été le déclic pour la bibliothèque, devenue aujourd'hui le principal point d'animation de la commune. Depuis les écoles viennent chaque semaine. En accueillant les enfants, nous avons fait venir les parents et les familles qui reviennent les mercredis et le samedi. »
Autre atout, le parc, juste en face de la bibliothèque à une vingtaine de mètres. « On y vient en famille en même temps on passe à la bibliothèque. »


Un avenir serein

Le seul point faible de cette bibliothèque est de ne plus être au cœur du village. Alors pour contourner ce handicap, la mairie en a fait un point d'animation de la commune. A la tête de sa bibliothèque, Angélique enchaîne avec succès les animations, comme en ce moment avec une très belle exposition, « Un cerveau pour apprendre », jusqu'au 25 février.

Angélique Giovale-Merlo voit l'avenir sereinement. La bibliothèque est bien installée dans le paysages, les services qu'elle propose plaisent aux habitants. Depuis 3 ans la bibliothèque fait aussi partie du réseau des bibliothèques de la communauté de communes de Bièvre Est, La Fée verte, au Grand-Lemps, étant la médiathèque tête de réseau. Avec leur carte, les adhérents ont accès à 7 autres bibliothèques, Renage, Beaucroissant, Chabons, Apprieu, Le Grands Lemps, Eydoches et Bizonnes. « Au départ nous pensions que nous allions perdre des lecteurs mais la majorité des habitants vont peu à l'extérieur. Et l'un des avantages de ce réseau est de permettre à nos lecteurs de bénéficier d'un choix de documents bien plus importants. Ils peuvent réserver des livres qu'ils viennent chercher ici, sans se déplacer, grâce à un système de navette ».
La petite bibliothèque d'Izeaux a encore un bel avenir devant elle.

bibliotheque.izeaux@cc-bievre-est.fr