Accueil du site
Accueil / Newsletter / Décembre 2017 / Christophe Lefebvre un bibliothécaire plein d'audace
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Décembre 2017

Christophe Lefebvre un bibliothécaire plein d'audace

C'est un bibliothécaire atypique. Il aime bousculer le public dans ses choix et dans ses certitudes. Mais tout de suite il ajoute : « Attention, pas question de le faire fuir, juste éveiller sa curiosité, l'amener sur des sentiers de lectures qu'il n'aurait pas imaginé ».
Christophe préside aux destinées de la bibliothèque de Varces Allières et Risset, ville de 8000 habitants à une trentaine de kilomètres de Grenoble. Le lieu est beau et accueillant, moderne et aéré avec beaucoup de lumière.

Tout près de son public
Formé sur le tas, Christophe revendique de ne pas être du sérail pour ne pas rester dans les rails. Mais c'est son style et sa personnalité, car il est tout près de son public. Il y a deux ans, il met en place une offre cinéma à la bibliothèque, plus de 300 DVD, uniquement des films de fiction avec néanmoins une offre « moins commerciale ». Pour chacun, il propose une critique complète. « Cela marche bien. Le public apprécie et le rayon DVD nous a apporté un public nouveau».

Sa rencontre avec le cinéma documentaire est récente. En juin dernier, il est présent  à la journée cinéma organisée par la Médiathèque départementale. Il redécouvre ce genre de films entaché parfois d'une image vieillotte. Et repart convaincu de son intérêt pour le public.

Un film fleuve
Alors pour la première fois cette année, il a participé au mois du film documentaire en novembre dernier comme une trentaine d'autres bibliothèques en Isère. Il a placé la barre  haut en décidant de projeter « Homeland : Irak année zéro », film fleuve d'une durée de 5h30 réalisé par Abbas Fahdel, réalisateur Franco Iranien installé en France depuis 18 ans.
« Homeland : Irak année zéro » a reçu plusieurs prix. Considéré comme chef d'œuvre par la critique, il raconte deux années du quotidien de la famille du cinéaste peu avant la chute de Saddam Hussein, puis au lendemain de l'invasion américaine de 2003. Abbas Fahdel est reparti en Irak alors que la coalition s'apprête à lancer l'offensive.

La partie 1 du film intitulée « Avant la chute » raconte l'imminence du conflit qui plonge la famille dans une sorte de résignation angoissante. La seconde partie, «Après la bataille», est consacrée aux stigmates des affrontements, à l'occupation américaine avec la montée en germe de l'organisation Etat islamique. Le film raconte au quotidien les joies et les craintes d'une famille et montre à quel point toutes les familles du monde ont les mêmes aspirations, travailler, éduquer les enfants, rire, aimer. Le fil rouge du film et le petit Haidar, 11 ans, neveu du réalisateur. Il sera tué par une balle perdue pendant le tournage.

La longueur du film, et son sujet, en fait un véritable défi mais Christophe aime bousculer son public. « Ceux qui sont venus, une trentaine de spectateurs, ont passé un moment inoubliable». « C'estce genre de film qui nous enrichi durablement » écrivait le quotidien Le Monde lors de sa sortie.

 

La Médiathèque de Varces Allières et Risset